Les conseillers citoyens ont tourné un film intitulé « Livradais un jour, Livradais toujours » présentant le témoignage de jeunes Livradais qui évoquent leur attachement à leur commune. Un projet parmi beaucoup d’autres ayant pour objectif d’améliorer l’image de la ville.

Par Anouk Cohen (anouk.cohen@centres-sociaux.fr)

Fresques réalisées par les jeunes, réhabilitation de vitrines, réalisation d’un film sur les jeunes Livradais… Les conseillers citoyens de Sainte Livrade sur Lot ne manquent pas d’idées pour embellir leur ville. Très actifs, la quinzaine de membres du conseil aux profils variés collaborent en toute autonomie. Mais ça n’a pas toujours été le cas.

Marianca Vlemmings, éleveuse de chevaux, a rejoint le conseil citoyen de Sainte Livrade en 2015. « Au départ je suis arrivée avec plein d’idées mais nous n’étions pas indépendants, les élus siégeaient dans l’instance et on était beaucoup dans l’administratif. Moi j’ai quand même donné mes idées, j’ai dit ‘je sème et vous laissez germer.’ » Au bout d’un an, la mairie a considéré qu’il était temps que le conseil citoyen travaille en autonomie. « La première année, j’ai jamais compris ce qu’on faisait là. A chaque réunion on râlait car on avait des idées et qu’on ne pouvait pas les mettre en place.  Notre première réunion en autonomie a été un peu compliquée car il n’y avait pas encore de concret. Certains membres se sont sentis un peu inutiles. En 2016, 8 conseillers citoyens sont partis, et 8 nouveaux sont entrés. Ce vent de fraicheur a été très bénéfique : chacun a pu développer ses idées en groupe. »

Une des idées qui a germé est celle de la vidéo « Livradais un jour, Livradais toujours. » La Ligue de l’Enseignement a proposé au conseil citoyen un projet d’éducation à l’image. Plus emballés par l’aspect image que par l’aspect éducation, les conseillers ont fait évoluer le projet. Un membre a parlé de portraits, un autre a parlé des jeunes ; c’est comme ça que la vidéo a été conçue. « C’était très important de faire ce film car cette génération manque à Sainte Livrade. Beaucoup partent à Bordeaux et à Toulouse ; nous n’avons pas la fibre optique à Sainte Livrade ce qui est un vrai problème dans notre société actuelle. Mais beaucoup rêvent de revenir dans le Lot et Garonne. L’objectif était aussi de développer une représentation positive de la jeunesse, de montrer la partie que l’on ne voit pas. » Le film a été diffusé le 31 juillet 2017 lors d’une séance en plein air organisé par le conseil citoyen. Il a été réalisé gracieusement par le fils de Marianca, vidéaste professionnel. « Les retours ont été très positifs. Au bout de 15 jours, il y avait déjà 5000 vues ! »

Cliquez sur le symbole lecture ci-dessous pour démarrer la vidéo:

Le conseil citoyen a également mis en œuvre une action en faveur de l'esthétique des rues, en cœur de ville, en installant des trompe-l'œil (vitrophanie) sur les vitrines vacantes du centre bourg, particulièrement dégradées. C’est sur une idée d’un conseiller, monsieur Faure, que le projet est né. Organisée en « commission vitrophanie » les membres du conseil engagés dans ce groupe de travail se sont occupés de tout : choix des images, des commerces, des devis…puis ont donné le relais à la mairie après ce travail préliminaire pour qu’elle trouve les financements. Un vrai travail de co-construction !

Le secret d’un tel dynamisme ? « On est un groupe soudé, nous avons tous à cœur d’améliorer l’image de notre commune. Chacun a sa place dans le groupe, il n’y a pas de hiérarchie. Nous avons décidé de ne pas nous constituer en association pour cela justement. » Autre élément essentiel : l’appui de la mairie. « La mairie nous soutient sur tous nos projets, on sent qu’on est valorisé. Malika Bafou, cheffe de projet politique de la ville, anime toujours le conseil citoyen et ça se passe très bien, elle sait où chercher, comment faire pour que nos projets prennent vie. Le maire s’arrange toujours pour passer pendant nos réunions, nous tenir informés, nous demander des nouvelles…On est vraiment écouté. »

Dernier projet en date du conseil citoyen de Sainte Livrade : une vidéo, sur proposition de la mairie cette fois, tournée à la déchetterie pour inciter à la propreté des rues de la ville. Elle sera diffusée le 11 janvier, lors des vœux du maire.

FacebookPartager TwitterTwitter LinkedInPublier