Le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) demande aux préfets de garantir un budget de fonctionnement minimum de 1500€ pour tous les conseils citoyens. Par ailleurs, l'Etat a prévu de financer 1000 postes d'adultes-relais supplémentaires, dont une partie pourra être mis au service de l'animation des conseils citoyens.

Nous l'avons appris à la page 5 du récent avis du CNV sur les conseils citoyens: la circulaire de gestion 2019 récemment envoyée par le CGET aux préfets prévoit qu'un budget minimum de 1500€ soit alloué aux conseils citoyens par les signataires du contrat de ville. Bien sûr, cette mesure concerne avant tout les conseils qui ne disposaient pas jusqu'ici de moyens de fonctionnement.

Par ailleurs, l'instruction du gouvernement du 8 février 2019 relative au déploiement des dispositifs adultes-relais dans le cadre de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers, acte la possibilité de mobiliser des adultes-relais pour l’accompagnement et/ou l'animation des conseils citoyens, parmi les 1000 nouveaux postes financés.

> Cliquez ici pour télécharger l'instruction du gouvernement

La mesure est précisée page 4 du document: il est demandé aux préfets d'identifier les conseils citoyens qui pourraient être concernés par cette mesure. Par ailleurs, les adultes-relais recrutés pourront partager leur temps de travail entre plusieurs conseils (3 à 5). Attention cependant: les conseils citoyens ne sont que l'une des 4 priorités fixées dans ce document pour l'attribution de ces postes.

Ces mesures sont très récentes et n'ont sans doute pas encore été mises en oeuvre sur la plupart des territoires. Nous invitons les conseils citoyens à en prendre connaissance et, le cas échéant, à se rapprocher de leurs référents à la préfecture pour travailler ensemble à leur mise en oeuvre.

FacebookPartager TwitterTwitter LinkedInPublier