Les 12 lauréats de l'opération "Mon conseil citoyen a du talent" (qui invitait les conseils citoyens à faire remonter des fiches-action) se sont réunis à l'initiative de conseilscitoyens.fr le samedi 6 octobre à Paris, pour une riche journée de rencontre et d'échanges. Compte-rendu.

Par Anouk Cohen (anouk.cohen@centres-sociaux.fr)

Rénover les cages d'escalier en Eure et Loire, mettre en place un îlot de convivialité à la Réunion, récolter la parole des habitants dans l’Aude, lutter contre les rodéos et les nuisances sonores dans le Doubs... Soit tant d'exemples d'actions mises en place par 12 conseils citoyens de toute la France, lauréats du concours « mon conseil citoyen a du talent ».

> Cliquez ici pour en savoir plus sur l'opération "Mon conseil citoyen a du talent"

> Cliquez ici pour découvrir les fiches-action des 12 lauréats

Des problématiques locales, au cœur du quotidien des habitants, auxquelles les conseillers citoyens ont décidé de répondre à travers des actions concrètes. Cette journée fut l’occasion pour les conseillers citoyens de partager leurs initiatives, d'inspirer et de s'inspirer.
Une occasion aussi d'identifier des nœuds, des difficultés communes et d’essayer de les résoudre, ensemble.

De nombreux questionnements taraudent les conseiller.e.s citoyen.ne.s, auxquels Raphaël. Lo Duca du CGET a tenté d’apporter éléments de réponse en fin de matinée : qu’en est-il des congés d’engagement associatif ? Comment obtenir des financements de fonctionnement ? Les conseils citoyens peuvent-ils porter des projets seuls ? Et une question, très actuelle, partagée par l’ensemble des conseiller.e.s : quid de la pérennisation des projets et de l’avenir des conseils citoyens ? À cette question, personne n’a la réponse. « Il faut accepter de vivre dans l’incertitude, » résume efficacement Julien Bastide, animateur de conseilscitoyens.fr et de cette journée.

L’après-midi a été consacrée à un temps de réflexion sur deux grandes questions, proposées par les participant.e.s : comment mobiliser les habitants dans les conseils citoyens (les attirer et les garder) et comment convaincre la municipalité de l’utilité du conseil citoyen ?

Là encore, les échanges ont été riches. Le groupe ayant travaillé sur la mobilisation des habitants a pointé plusieurs raisons qui amènent certaines personnes à abandonner : une mauvaise compréhension de ce qu’est le conseil citoyen, une politisation de l’instance, un manque de considération des pouvoirs publics, un jargon administratif dans les réunions qui en découragent plus d’un… Et a commencé à identifier des solutions : inviter les habitants à venir aux réunions même s’ils ne sont pas membres, communiquer sur des réalisations concrètes, participer aux fêtes de quartier, assurer des permanences…

Forces de proposition, les conseiller.e.s citoyens ont puisé dans leurs propres expériences pour construire, à plusieurs, des pistes d’actions. Pour repartir satisfait.e.s de la journée, et de cet espace d’échanges entre conseiller.e.s citoyen.ne.s d’horizons différents, partageant des missions et problématiques communes.

FacebookPartager TwitterTwitter LinkedInPublier