L'université Paris-Ouest Nanterre a réalisé de janvier à juin 2017 une évaluation nationale des conseils citoyens, en y associant les conseillers eux-même (d'où le terme de "co-évaluation"), une journée de clôture de ce travail a eu lieu le 1er juillet dont les actes sont désormais disponibles en attendant le rendu final de l'étude pour novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger les actes de la journée de clôture du 1er juillet

Il s'agit là d'un document précieux pour les conseillers citoyens, contenant en particulier un synthèse des ateliers aux titres évocateurs: "Comment mobiliser et empêcher la démobilisation des conseillers citoyens?", "Comment assurer l'indépendance des conseils?", Quel statut pour le conseil citoyen?", etc?

En plus de cette synthèse, un livret distribué ce jour-là résume les différentes études de cas locales qui composent cette évaluation nationale.

Cliquez ici pour télécharger le livret de résumé des études

Cette co-évaluation est notamment dirigée par la chercheuse Marie-Hélène Bacqué (lire notre interview) et donnera lieu à une restitution au mois de novembre 2017. Voici ci-dessous le texte de présentation de l'étude:

De janvier à juin 2017, un programme de recherche mené par plusieurs universités avec l’appui de l’Observatoire national de la politique de la ville et du GIS Démocratie et Participation et la participation de la Coordination Pas sans Nous a associé conseillers citoyens, étudiants et chercheurs dans la réalisation d’évaluations qualitatives des conseils citoyens. Une vingtaine d’études ont été conduites dans les régions parisienne, bordelaise, tourangelle, lilloise, amiénoise et lyonnaise. Il s’agissait d’évaluer le fonctionnement, les apports et les limites des conseils citoyens. Les résumés des études ainsi que les contacts des auteurs sont disponibles sur le livret transmis en complément de ces actes. Une synthèse nationale du programme de co-évaluation est à paraître pour novembre 2017.

 

 

 

 

FacebookPartager TwitterTwitter LinkedInPublier