Dans le département de l'Ain, les conseils citoyens bénéficient d'un accompagnement de fédération des centres sociaux du département, sous la forme de formation et de rencontres pour les conseillers citoyens et leurs animateurs, mais aussi la production de documents-ressources comme un livret d'accueil des conseillers (à télécharger ici). Retour sur cette expérience avec Camilla Méridja, chargé de cet accompagnement.

Par Anouk Cohen (anouk.cohen@centres-sociaux.fr)

La Fédération des Centres Sociaux de l'Ain a été missionnée par la Direction départmentale de la cohésion sociale (DDCS) pour assurer l’accompagnement formatif des conseils citoyens et des animateurs des conseils citoyens. Dans ce département, sept centres sociaux sont en territoire politique de la ville. Le lien entre centres sociaux et conseils citoyens semble donc évident. Même s’il existe des configurations territoriales très différentes et par conséquent, des conseils citoyens variés, ils apparaissent être un levier pour renforcer le pouvoir d’agir des habitants dans leur territoire. Ce pouvoir d’agir c’est, pour les habitants membres des conseils : le pouvoir de participer aux instances de décisions du contrat de ville ; de dire ce qu’ils constatent ; de faire remonter les préoccupations des habitants des quartiers en politique de la ville ; de participer à l’amélioration de la décision publique ; d’animer des échanges au sein des quartiers par le biais d’enquêtes, de questionnaires, ou d’actions en pied d’immeuble.

La Fédération anime trois actions autour de ces enjeux :

1. La formation-action destinée aux conseillers citoyens

L’accompagnement débute toujours par des temps de rencontres pour faire connaissance et des temps d’échanges visant une meilleure compréhension de ce qu’est un conseil citoyen. Camilla Méridja a été recrutée par la Fédération de l’Ain en février 2016 pour accompagner les conseils citoyens. « Nous avons organisé, avec l’animatrice d’un conseil citoyen, une formation en utilisant le dispositif théâtre - forum pour que les conseillers citoyens comprennent leur rôle. Finalement, la formation a permis de dénouer les conflits et de construire une réelle dynamique de groupe. Nous avons aussi beaucoup travaillé sur le dialogue avec les pouvoirs publics et la position du conseil citoyen avec tous les interlocuteurs du contrat de ville. Nous avons assuré une initiation aux techniques de « négociation raisonnée » avec un intervenant extérieur. Les temps formatifs passent également par la production de ressources socles comme la rédaction d’un règlement intérieur et du livret d’accueil des conseils citoyens de l’Ain, un document pédagogique co-construit par les conseillers citoyens et les animateurs. « Il a fallu du temps mais c’était nécessaire, explique Camilla. C’était, de notre point de vue, plus pertinent que ces outils viennent d’eux : on part des mots des personnes pour construire les documents. Ce travail a également permis de créer une identité conseil citoyen.» Une étape primordiale pour prendre possession de sa mission.

2. L’animation du réseau des animateurs

Les premiers temps de formation destinés aux conseillers citoyens ont ensuite donné lieu à la création d’un réseau des animateurs et à leur accompagnement collectif et individuel. L’idée : des temps en groupe doublé d’un étayage individuel en fonction des besoins de chaque territoire. Au programme : gestion de conflits, réflexion sur la posture d’animateur, sur l’organisation et l’animation des réunions.

3. L’organisation de rencontres départementales réunissant l’ensemble des acteurs de la politique de la ville

Afin de poursuivre les dynamiques à l’œuvre sur chaque QPV et d’encourager les échanges entres conseillers citoyens, la DDCS et la Fédération de l 'Ain ont organisé une première rencontre départementale en avril 2016. « Il y a eu des temps d’échanges avec les conseillers en amont pour déterminer comment ils pouvaient s’impliquer dans l’organisation de l’événement, détaille Camilla. Les membres du conseil citoyen d’Oyonnax se sont chargés des inscriptions, de l’accueil, du discours introductif. On a été vigilant à ce que ça soit l’espace des conseillers citoyens et que les agents de la ville soient juste participants et dans l’écoute. » Cette première rencontre a réuni 85 personnes, des conseillers citoyens en majorité mais aussi la sous-préfète, la directrice départementale de la cohésion sociale et quelques élus. Le principal objectif de cette manifestation était de permettre aux conseillers citoyens de comprendre leur rôle face aux élus et aux institutions, et d’être force de propositions pour leur quartier. Pour y répondre, quatre ateliers ont été proposés aux participants, dont les thématiques ont été définies avec les animateurs et validées par les conseillers citoyens du département : l’éducation, le cadre de vie, l’habitat et le lien social. Dans chaque atelier, les questions posées étaient « en tant que conseiller citoyen, quel est mon rôle, que puis-je faire à mon niveau sur la problématique évoquée ? » « Cet événement a posé les bases pour travailler les axes du contrat de ville, relate la chargée de mission à la fédération de l’Ain. Du côté des conseillers, la rencontre a été vécu positivement : elle leur a permis de s’exprimer, d’obtenir une reconnaissance publique, de se sentir légitimes en tant qu’acteurs au sein de leurs quartiers mais surtout durant les instances de pilotage des contrats de ville. Et également de faire groupe, ce qui est très important. Pour les conseils citoyens qui n’étaient pas vraiment lancés, l’évènement a vraiment créé une dynamique de mise en route. »

En mars 2017, une deuxième rencontre a été organisée dans la continuité de la première. « Le premier objectif était de présenter ce qui s’était concrètement passé depuis l’installation des conseils citoyens en 2016, affirme Camilla Méridja. Cette rencontre a également été construite avec les conseillers citoyens, avec une nouveauté : ce sont eux qui ont animé les ateliers. Les conseils citoyens d’Oyonnax, de Bellignat et d’Ambérieu ont présenté des démarches concrètes pour démontrer les résultats d’un travail conjoint avec les différents partenaires des contrats de ville. On a aussi invité le conseil citoyen d’Annemasse en Haute-Savoie pour avoir le retour d’expérience d’autre territoire. » La participation a été aussi forte que la première rencontre. La totalité des conseils citoyens a été représentée ; étaient également présents le directeur de la DDCS, le chef de projet pôle accès aux droits de la DDCS, quelques élus et les chargés de projet politique de la ville. Une belle réussite !

Pour Camilla Méridja, le portage politique de la DDCS est un atout essentiel qui permet le bon fonctionnement des conseils citoyens de l’Ain. « La volonté politique est indispensable. Nous faisons le constat que les conseils citoyens les plus actifs sont ceux où il y a officiellement un animateur. A Oyonnax, le délégué du préfet et l’agent de la ville animent le conseil citoyen qui est plutôt très actif ! L’avantage de l’accompagnement par la fédération c’est la ligne de mire de notre projet fédéral : tendre vers plus de démocratie, permettre aux personnes de développer leur pouvoir d’agir …l’avantage principal d’un conseil citoyen c’est qu’il est en lien direct avec les habitants du territoire et qu’il est parfois considéré comme un partenaire du contrat de ville et des élus ».

Prochain défi ? « La question qui se pose maintenant c’est comment accompagner le groupe d’habitants vers des actions qui font sens, sur des projets. Comment on peut donner les clés pour qu’un habitant d’un territoire propose d’organiser une université populaire par exemple. Et comment nous, Fédération on va accompagner cette démarche. A plus long terme, ce que nous visons, c’est que les conseils citoyens volent de leurs propres ailes, autrement dit que l’accompagnement de la Fédération disparaisse complétement. »

Pour aller plus loin:

Le site web de la Fédération des centres sociaux de l'Ain: http://ain.centres-sociaux.fr/

Cliquez ici pour télécharger le livret d'accueil des conseillers citoyens de l'Ain

Cliquez ici pour télécharger la synthèse de la première rencontre des conseillers citoyens de l'Ain

Cliquez ici pour télécharger la plaquette de retour sur la seconde rencontre

FacebookPartager TwitterTwitter LinkedInPublier